De la sophrologie au développement personnel

C’est à la suite d’un licenciement que je découvre la sophrologie. Chahutée par les évènements de la vie, malgré les apparences, je ne savais plus vraiment qui j’étais.  Je souffrais physiquement, mentalement et émotionnellement.

Ma bonne étoile me fait suivre les conseils d’une collègue et je découvre la sophrologie. C’est ainsi que j’entreprends les formations. Ecole de Nozay près de Rennes et le Master à l’université Caycédienne d’Andorre.

C’est comme un détonateur dans ma vie. Mon corps devient une révélation. Moi qui le considérait comme une parade, un habillage, j’apprends à le connaître, attentive à toutes les informations qu’il m’envoie. Je retrouve des repères, je suis enfin sur le chemin de l’équilibre et en quête de trouver le sens de ma vie.

fond_mer

En 1994, je créé mon cabinet de sophrologie à Nantes et propose des cours individuels et collectifs. Je reçois des particuliers mais aussi des professionnels, des danseurs, des artistes, des sportifs dont une personne qui reviendra de Sydney vice-champion olympique de tennis de table.

Soif d’avancer. Ma route ne s’arrête pas là. Je lis beaucoup, je rencontre des personnes tel qu’Alain Zuili, Lise Bourbeau, Jacques Salomé, et beaucoup d’autres . . . Soif d’apprendre. Je poursuis donc parallèlement à mon activité des formations en relation d’aide et d’écoute active, programmation neuro-linguistique, conseil en communication, relooking, désactivation multi sensoriel issue de l’EMDR, pour n’en citer que quelques unes . . . étant toujours en quête d’enrichissement personnel.

Me servant de toutes mes expériences et bien sur la sophrologie, je pratique aujourd’hui du développement personnel. J’accompagne les personnes vers l’éveil à soi même avec l’exigence d’apporter à chacun la meilleure réponse à sa problématique. Mon travail se base désormais sur une complémentarité de techniques pour que chacun puisse mieux comprendre le fonctionnement de son corps et mobilise ses ressources profondes.

Je souhaite à chacun de trouver comme je l’ai fais personnellement le chemin de l’équilibre, de l’amour de soi, le respect absolu de ce qui nous constitue. J’ai trouvé la force et l’équilibre pour aller à la rencontre des autres, de leurs richesses. J’offre à chacun la permission d’être unique et différent. De réussir sa vie, de savoir ce que joie de vivre veut dire.

Mon rôle tient en quelques mots : éclaireur de conscience, éducateur de bien être.logo